Un programme spécial pour la réhabilitation des urgences médicochirurgicales
Publié par Administrateur le Septembre 26 2008 17:36:38
Les équipements médicochirurgicaux du service des urgences du CHUO relèvent « du moyen âge », a estimé le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière lors de sa visite inopinée effectuée jeudi dans ce service. +Info
Nouvelles étendues
Les équipements médicochirurgicaux du service des urgences du CHUO relèvent « du moyen âge », a estimé le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière lors de sa visite inopinée effectuée jeudi dans ce service.

Le docteur Said Barkat, qui a atterri à Oran pour se diriger vers Mascara pour se rendre au chevet des blessés du grave accident de circulation survenu dans cette wilaya, a déclaré lors de sa visite qu’un programme spécial prenant en charge la réhabilitation de ce service verra le jour dans peu de temps, avant d’ajouter qu’il est temps que ces UMC répondent et au plus vite aux besoins urgents et quotidiens des malades et qu’un seul service des urgences ne suffit pas pour une ville de la taille d’Oran. « Il faut d’ores et déjà penser à réaliser au moins cinq grands services des urgences, qui seront repartis à travers les quatre coins de la ville.

Ces futurs UMC, qui seront équipées en matériels et en personnels spécialisés, doivent avoir la capacité de faire face aux éventuels catastrophes naturels ou de calamités quelconque », a-t-il estimé tout en rassurant les responsables du secteur de la santé dans cette wilaya que son département accorde actuellement une attention particulière au CHU d’Oran pour sa réhabilitation et pour la concrétisation de ce projet considéré parmi les priorités de son département. Sur sa route vers la wilaya de Mascara, le cortège ministériel s’est dirigé vers l’établissement hospitalo-universitaire (EHU) où le ministre a pris connaissance des dernières retouches pour la mise en route de la totalité des services qu’il abrite.

Après les explications qui lui ont été fournies sur le matériel médical ultra sophistiqué dont a bénéficié cet établissement et qui n’est toujours pas installé, le Dr. Barkat s’est montré très ferme pour que ces équipements soient montés dans un délai ne dépassant pas trois semaines.

Source : ElWatan