L’hôpital public a mal à sa gestion : Yasmina Badou prend le pouls des hôpitaux de Casablanca
Publié par Administrateur le Septembre 26 2008 17:39:06
La ministre de la Santé marocaine Yasmina Badou a effectué une visite surprise à l’hôpital Mohamed Baouafi de Casablanca le Mardi 16 Septembre 2008. C’était à 10 heures du matin que la ministre est arrivée. +Info
Nouvelles étendues
La ministre de la Santé marocaine Yasmina Badou a effectué une visite surprise à l’hôpital Mohamed Baouafi de Casablanca le Mardi 16 Septembre 2008. C’était à 10 heures du matin que la ministre est arrivée.

Elle a pu se rendre compte sur place du flux très important des patients qui sollicitent une prise en charge au niveau de cet établissement sanitaire dont la notoriété n’est plus à faire ou à démontrer.
Ce qui explique cet engouement est dû en grande partie à la bonne réputation dont jouit cet hôpital auquel s’adressent des citoyens de toutes les autres préfectures et des autres villes du royaume, des malades qui n’hésitent pas à faire des centaines de kilomètres. Ce constat est une réalité qui est vécue au quotidien par l’ensemble du personnel de cet hôpital qui ne cache pas sa fierté face à tant de reconnaissance.

Madame Yasmina Badou a visité la maternité, un service qui a connu une véritable mue, des salles entièrement refaites, une salle d’accouchement bien équipée, un bloc opératoire indépendant avec deux salles pour les interventions chirurgicales, une salle de réveil de 4 lits équipés en oxygène, aspiration...
La ministre de la Santé s’est ensuite rendue au service de réanimation. Elle a donné ses instructions pour la modernisation de ce service qui va connaître une transformation radicale afin de répondre convenablement à une demande de plus en plus importante.

Par la suite Yasmina Badou a pu s’enquérir de l’état du service de radiologie, du service des urgences. Elle a tenu à rappeler que le nouveau service des urgences dont les travaux ont déjà commencé permettra de faire face convenablement à toutes les demandes en soins urgents dans de très bonnes conditions puisque ce service sera doté d’un scanner et d’une unité pour la petite chirurgie…

La ministre de la Santé a visité également l’unité de dialyse et au pavillon de psychiatrie nouvellement construit.

A noter que Yasmina Badou a aussi effectué une tournée a l’hôpital Mohamed Sekkat de Aïn Chock, et à l’hôpital de Sidi Othmane. Ces visites surprises ont certainement permis à la ministre de la Santé de se faire une idée sur place des réalités qui sont vécues par les citoyens qui s’adressent à nos structures hospitalières.

En attendant de connaître les impressions de madame la ministre, nous espérons voir se répéter plus souvent de pareilles initiatives qui peuvent s’avérer très instructives car elles permettent aux responsables et aux décideurs d’être proche de la population et des professionnels de la santé.

Source : Albayane