Cancer du sein : 9000 nouveaux cas par an en Algérie
Publié par La Pharmacienne le Décembre 10 2009 09:31:07

L’incidence du cancer du sein en Algérie a été multipliée par 5 en moins de 20 ans. Elle est en 2007 de 50 p.105 (incidence brute), ce qui fait de cette localisation cancéreuse...
Nouvelles étendues




L’incidence du cancer du sein en Algérie a été multipliée par 5 en moins de 20 ans. Elle est en 2007 de 50 p.105 (incidence brute), ce qui fait de cette localisation cancéreuse, la première en Algérie, avec environ 7000 nouveaux cas annuels (sur 35000 nouveaux cas annuels toutes localisations confondues). La mortalité par cancer du sein est d’environ 3500 cas annuels. Au rythme d’augmentation de cette incidence les taux "occidentaux" (85 à 110 p.105) seront atteints en 2015.


A ces données d’incidence et de mortalité s’ajoutent des particularités (spécificités ?) épidémiologiques qui donnent le profil suivant : Age moyen au diagnostic 45 ans, 2/3 des patientes en activité génitale au diagnostic, 1/5 de patientes métastatiques (stade IV) au diagnostic, 2/3 de patientes classées stades II et III TNM/UICC au diagnostic, avec des tumeurs de taille moyenne 40 mm, 80 % de patientes opérables nécessiteront une mastectomie, contre 20% seulement pouvant bénéficier d’un traitement conservateur, 10% de formes familiales, Moins de 5% de mastites carcinomateuses (T4d), 25% de patientes surexprimant Her2 à 3 + en immunohistochimie, 70% de patientes exprimant les récepteurs hormonaux (ER & PR).


Ces paramètres, ainsi que la disponibilité en temps et heure, des moyens de prise en charge thérapeutique sont en prendre en compte pour atteindre l’objectif d’un dépistage de masse organisé du cancer du sein : la réduction de la mortalité par cancer du sein chez les Algériens.



Pr. Kamel BOUZID, Oncologie Médicale, E.H.S Centre Pierre & Marie Curie, Alger.