Semaine du rein: 1 Français sur 20 concerné par les maladies rénales
Publié par Administrateur le Octobre 03 2008 23:51:20

Les maladies rénales qui touchent un Français sur vingt soit quelque trois millions de personnes font l'objet de diverses manifestations - dont un dépistage gratuit - pendant la 4e semaine nationale du rein du 4 au 12 octobre. +Info
Nouvelles étendues
PARIS (AFP) - Les maladies rénales qui touchent un Français sur vingt soit quelque trois millions de personnes font l'objet de diverses manifestations - dont un dépistage gratuit - pendant la 4e semaine nationale du rein du 4 au 12 octobre.





La Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (Fnair), avec le soutien, de la Fondation du rein, donne à cette 4e édition une nouvelle envergure avec l'organisation d'un "dépistage gratuit approfondi", parallèlement au dépistage avec la bandelette urinaire effectué par des équipes de néphrologues.

Durant ces journées, les personnes soucieuses de vérifier le bon fonctionnement de leurs reins, pourront se rendre dans les établissements hospitaliers pour avoir un 1er dépistage avec la bandelette urinaire, puis dans un des laboratoires partenaires de l'évènement pour un dosage sanguin de la créatinine, qui s'accumule dans le sang quand la fonction rénale est défectueuse.

Pour se renseigner sur cette semaine : un numéro indigo 825 80 17 03 et le Net (www.semainedurein.fr et www.fnair.asso.fr).

Outre les colloques d'information dans différentes villes, l'opération de sensibilisation "Jules" auprès des écoliers des classes de CM1 et CM2 se poursuit pour la 3e année consécutive.

L'étude FNAIR/Louis Harris menée en 2007 indique que si 64% des Français pensent être correctement informés sur les causes de l'insuffisance rénale, ces pathologies ne sont toujours pas reconnues comme des maladies "graves" et génèrent beaucoup moins de crainte que d'autres maladies (elles se classent, en effet, en 7e position après le cancer, le sida, la maladie d'Alzheimer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète et les hépatites).

Environ 7.000 malades parviennent chaque année au stade terminal de l'insuffisance rénale, c'est-à-dire que leurs reins ne fonctionnent plus et qu'il leur faut pour vivre une greffe ou une dialyse.

Environ 35.000 personnes vivent ainsi grâce à la dialyse, et plus de 25.000 grâce à une greffe de rein.

Avec l'allongement de l'espérance de vie et le développement de maladies comme le diabète ou l'hypertension artérielle, les maladies rénales touchent une part croissante de la population.

Les reins éliminent les déchets toxiques fabriqués par le corps (telle l'urée résultant de la digestion des protéines) et transportés par le sang. Ils maintiennent l'équilibre en eau dont a besoin notre organisme.

Ils interviennent dans l'équilibre des minéraux, la régulation de la tension artérielle, et le renouvellement des globules rouges. Les reins fabriquent en effet l'EPO (érythropoïétine) naturelle qui stimule la fabrication des globules rouges par la moelle osseuse.

Des maladies héréditaires ou des malformations peuvent également endommager les reins, ainsi que des infections, des produits toxiques ou médicamenteux.