Béni-Saf : l'expérience ophtalmologique suisse au service de l'hôpital
Publié par Administrateur le Juin 12 2008 20:24:37
Toujours dans le cadre de la formation continue, un éminent Professeur en ophtalmologie d'origine helvétique a, à l'invitation de l'hôpital de Béni-Saf, séjourné pendant 05 jours dans cette ville. Il s'agit du Dr Philippe De Gottereau, chef de service ophtalmologique, de l'hôpital cantonal de Fribourg (Suisse). Le spécialiste suisse a, durant son séjour, encadré l'équipe médicale du service ophtalmologique de l'hôpital de Béni-Saf, dirigée par le Dr Affane. Notons ici que cet ophtalmologue, qui a déjà suivi, en août dernier, une formation spécifique d'un mois à la clinique de Fribourg, réalise actuellement un travail remarquable à l'hôpital de Béni-Saf.
Nouvelles étendues
Toujours dans le cadre de la formation continue, un éminent Professeur en ophtalmologie d'origine helvétique a, à l'invitation de l'hôpital de Béni-Saf, séjourné pendant 05 jours dans cette ville. Il s'agit du Dr Philippe De Gottereau, chef de service ophtalmologique, de l'hôpital cantonal de Fribourg (Suisse). Le spécialiste suisse a, durant son séjour, encadré l'équipe médicale du service ophtalmologique de l'hôpital de Béni-Saf, dirigée par le Dr Affane. Notons ici que cet ophtalmologue, qui a déjà suivi, en août dernier, une formation spécifique d'un mois à la clinique de Fribourg, réalise actuellement un travail remarquable à l'hôpital de Béni-Saf.
Au même titre, un autre spécialiste en chirurgie générale, le Dr Benameur, avait suivi le même cursus, en juillet 2007. Le but de ces actions de formation, a commenté le directeur de l'hôpital, M. Lalibi Djamel, est de donner la possibilité à nos chirurgiens d'acquérir de nouvelles techniques opératoires afin de réussir l'acte chirurgical de qualité.

Rappelons, encore, que le Pr De Gottereau avait, en avril 2007, conduit à Béni-Saf une mission médicale humanitaire suisse (03 chirurgiens et 05 réanimateurs), qui en 05 jours de service, a opéré, et non des moindres, 95 patients (80 de la cataracte et 15 du strabisme). Cependant, un geste mérite d'être signalé est celui du Dr Zahouf, un ophtalmologue établi à Chlef. Ce dernier a fermé son cabinet et a ramené tout son propre matériel, un émulsificateur PHACCO (micro-coelioscopie), qui a servi à cette opération médicale.

Enfin, très satisfait de la qualité du travail réalisé avec, à la clé, 30 opérations, par l'équipe algérienne, le Dr Philippe De Gottereau s'est déclaré disposé à revenir autant de fois que cela sera nécessaire.

Source : Le quotidien d'Oran